Haiti – Un accord politique trouvé entre le Premier ministre, Ariel Henry, et les représentants des partis et regroupement politiques

0
208

Comme annoncé, la cérémonie de signature de« L’accord politique pour la gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire », entre le Premier ministre, Ariel Henry et les représentants des principaux partis et regroupements politiques de l’opposition politique en Haïti, a bel eu lieu, ce samedi, à la résidence officielle. L’ancien Sénateur de la République, Youri Latortue, malgré sa présence à la Résidence officielle du Premier ministre, n’a pas apposé sa signature au bas du document.

C’est en présence de plusieurs figures de la politique en Haïti, en l’occurrence Me André Michel, Ricard Pierre, Sorel Jacinthe, Mme Edmond Supplice Beauzile, entre autres, que le Chef du gouvernement a pris la parole pour expliquer le bien-fondé de sa démarche, qui selon ses propos, servira de guide aux membres du gouvernement et à l’ensemble des forces politiques et sociales pour les mois à venir.

L’accord politique selon les explications du Premier ministre, vise à« (…)  un retour au fonctionnement normal de nos institutions démocratiques sur des bases nouvelles dans un environnement sûr et stable ».

Plaçant la cérémonie dans un contexte historique, le Premier ministre, Ariel Henry, est revenu, dans son discours, sur les différentes étapes franchies dans la rédaction du document. Selon lui, « Cet accord reprend la quasi-totalité des revendications politiques et des recommandations formulées par divers secteurs de la vie nationale ».

Concernant les autres groupes politiques qui n’ont pas encore adhérés à l’accord, le titulaire de la Primature a laissé entendre que le processus est ouvert à tous, précisant, par ailleurs, qu’un premier texte a déjà été circulé et signé par plusieurs organisations sociales et politiques du pays.

Plusieurs modifications ont été apportées dans le texte initial, fait savoir le Chef du gouvernement afin de le rendre plus clair. Les ajouts au texte précédent concernent le mode de désignation des membres du Conseil électoral provisoire, des membres de l’organe de contrôle et de suivi, ainsi que la procédure à suivre pour aboutir de manière inclusive et participative à un projet de nouvelle constitution qui sera soumis a l’approbation du peuple haïtien à travers une consultation populaire, a poursuivi Dr Ariel Henry.

Dr Ariel a également précisé plus loin que la mise en œuvre de l’accord se fera dans les prochains jours avec la participation de tous les signataires dudit accord.

Pour leur part, Me André Michel, Sorel Jacinthe, Emmanuel Ménard, et autres, ont dit accueillir avec satisfaction la signature du document ajoutant que leur adhésion à l’accord se justifie parce que celui répond aux principales revendications de la population haïtienne.

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here