Lancement du 27e congrès national du renouveau charismatique d’Haïti malgré vents et marrées

0
78

Sur la pelouse du centre de prière à Tabarre, des chrétiens catholiques d’Haïti sont réunis pour participer au 27e congrès national du vendredi 9 jusqu’au dimanche 11 Avril 2020. 

Autour du thème “Rien par la force, tout par amour” l’Association des Fidèles Charismatiques d’Haïti (AFCH) organise le plus grand évènement spirituel d’Haiti. 

D’entrée de jeu, les chrétiens catholiques d’Haïti et ceux de la diaspora étaient très sceptiques à la réalisation du congrès jusqu’à la récente annonce officielle de cette 27e édition. Si le coronavirus a contraint le staff à annuler cet événement en 2020, cette année il n’a pas fait marche arrière malgré l’insécurité généralisée qui prévaut en Haïti depuis tantôt 2 ans. 

Ce n’est pas la grande foule comme à l’accoutumée. Certains fidèles catholiques malgré la conjoncture sont venus prier. 

Ces croyants semblent déterminés à obtenir ce qu’ils cherchent depuis des lustres. 

Debout ou à genoux,  certains sont en larmes en brandissant leurs chapelets, les photos de certains parents et amis et même des passeports pour une délivrance certaine. Si pour certains la foi c’est de voir des choses irréelles,  ces chrétiens croient dur comme fer que leur prière sera immanquablement exaucée.

Le Révérend Père André Pierre Paul,  premier conférencier du jour  a axé son intervention sur la foi. Le curé de Peggy Ville opte pour une conversion réelle et effective d’Haïti pour que son changement soit profond et durable. 

La messe de clôture de la première journée a été célébrée par Monseigneur Sylvain Ducange, Évêque auxiliaire de Port au Prince. 

Le comité national invite les chrétiens à se procurer du livret afin de pouvoir suivre la programmation de l’évènement pendant les 3 jours. 

Des médias catholiques sont sur place pour la retransmission du congrès. 

Commentaires