Haïti – Séisme: Des médecins, infirmières et psychologues au chevet des victimes à L’Asile

0
596

Suite au terrible tremblement de terre du 14 Août 2021, des dégâts considérables ont été enregistrés dans le grand Sud. L’Asile, commune du département des Nippes a été la plus touchée de la région. Plus d’une trentaine de morts, quelque 500 blessés, 2500 maisons endommagées et 700 maisons détruites, c’en est le bilan partiel, selon les responsables de la Protection civile. Les habitants ne savent à quel saint se vouer. À l’initiative de l’artiste et psychologue Vanessa Jeudi, une délégation de médecins et d’infirmières ont secouru des victimes dans les sections communales et au centre-ville. Des kits ont été distribués aux plus vulnérables.
24 heures après le séisme, les Cayes et Jérémie ont été les seules villes pour lesquelles les médias et les personnalités publiques ont lancé le SOS. après avoir constaté, via photos et vidéos les péripéties de ses co-regionnaires, Vanessa a utilisé les réseaux sociaux pour collecter des dons et mobiliser une équipe médicale pour voler au secours des victimes de l’Asile.

Ce groupe de professionnels de la santé composé de 3 médecins, 4 infirmières et d’une psychologue a été reçu le mercredi 18 Août 2021 par le Directeur de l’hôpital de référence de l’Asile, le Dr. Osnel Févry.

Plus d’une cinquantaine de patients ont été soignés à Abricot, Lièvres et Changieux selon le Dr. Mickenson Exantus, chef de file de cette brigade médicale.

« On a procédé au lavage des plaies, de debridement chimique et pansement pour la majorité des cas traités », a fait savoir le Docteur Exantus à notre rédaction.

« Nous exhortons aux blessés de ne pas utiliser aucun corps étranger sur les blessures. Nous les conseillons de se faire prendre en charge par un professionnel de la santé », at-il ajouté.

Les patientes chuchotent à l’oreille des médecins qu’elles commencent à avoir des soucis gynécologiques, car toutes les sources et rivières sont désormais sales. Vanessa Jeudi, l’initiatrice de ce projet plaide pour une solidarité continue en faveur des victimes à L’Asile. La féministe remercie les donateurs et souhaite que les dons destinés aux victimes soient distribués dans les sections communales les plus reculées.

À chaque poste où les médecins et les infirmières donnent des soins, la psychologue Vanessa Jeudi apporte un appui psychologique aux nécessiteux.

« C’est un travail qui se fait en deux temps. La population n’est pas bien informée sur ce qu’est une catastrophe et quelle attitude à adopter en cas de séisme », a relâché Mme Jeudi dans une interview accordée à Hebdo24

« Avec nos patients, on voit d’abord le niveau d’information sur la catastrophe et le niveau du stress post-traumatique.

Le niveau de panique après le séisme, l’anxiété que fait montre le patient, sa palpitation et son hyper vigilance est la première phase de mon travail », a renchérit la psychologue.

La féministe appelle également à protéger les petites filles sans abris après la catastrophe.

Parallèlement, les productions Fleurs de Lys et terms, sous le leadership de l’ingénieur Schoig-Hwinnhah D. Policard ont conduit une délégation de 27 médecins et psychologues à L’Asile toujours dans le soucis de soigner les blessés du séisme. En tournée dans le grand Sud, Mme Policard avait ajouté les victimes de d’asile sur sa longue liste.

Selon ce qu’a fait savoir le Dr. Bertrand Sinal, à peu près 200 patients ont été également soignés à L’Asile par une délégation de 14 médecins menée par le président des médecins residents d’Haïti.

Des personnels médicaux continuent encore de prêter mains fortes sur le terrain et d’autres promettent leur renforts dans les prochaines heures. Des médicaments sont aussi promis aux patients.

 

 

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here